Un site tenu par un panda roux? Que faites-vous encore là, foncez !

Le hérisson devrait être votre nouveau coloc’ !

Le hérisson devrait être votre nouveau coloc’ !

« Trop de hérissons écrasés
-Hérissons écrasés-
Écrasés, par les cages en métal »

Même s’il a neigé le 4 mai, les beaux jours commencent à revenir. Et avec eux, le nombre de tués sur la route. Je ne parle pas ici des usagers des voitures, mais de la faune. Eh oui, les bas cotés sont ornés de cadavres. Ouais, je sais mettre l’ambiance !

Et l’un des animaux que l’on voit beaucoup est le hérisson. Cette petite boule de piquant qui ne court malheureusement pas aussi vite que Sonic. Mais finalement, le hérisson, on ne le connaît pas trop, non?!

C’est pour ça que j’ai décidé de vous en parler dans cet article ! Alors installez-vous confortablement pour lire un article qui ne manquera pas de piquant !

Portrait du hérisson

Le hérisson est un animal que l’on trouve un peu partout. Même parfois dans son propre jardin. Et pourtant, il reste un inconnu pour nous. Alors il est temps de brosser son portrait ! (Préparez-vous à une ribambelle de jeux de mots pourris… Désolé.).

Aspect physique

Je ne vous apprendrais sûrement rien en vous disant que le hérisson est un animal assez petit. Il mesure entre 15 et 30 cm. De ce fait, son poids n’est pas bien conséquent non plus, même si certains individus peuvent être bien en chair ! Son poids varie de 400 à 1200 grammes. Certains individus peuvent même monter jusqu’à 2 kilos !

Comme il est tout petit, et qu’il est recouvert de pics, un aspect de son physique peut passer inaperçu. Le hérisson possède une queue ! Bon, elle n’est pas aussi grande que la mienne (je suis un petit panda roux si jamais vous avez oublié) mais elle a le mérite d’exister. Et comme je sais que vous aimez bien pouvoir frimer en soirée avec les anecdotes incroyables de MonsieurRouroux : elle mesure de 15 à 30 mm. Ne soyez plus complexés messieurs !

herisson queue
« J’ai peut-être pas une grande queue, mais j’ai un beau boule ! »

La nourriture du hérisson

Alors, comment un hérisson peut-il arriver à peser aussi lourd que le format familial de Barilla? Eh bien, il mange, tout simplement.

Le hérisson est omnivore. Il se nourrit d’insectes, d’escargots, de champignons, de limace, de baies, d’œufs d’oiseaux dont le nid est au sol, des vers de terre… Et comme vous pouvez le constater, il bouffe pas mal de trucs qui vous emmerde pour faire pousser votre potager ! Alors plutôt que d’utiliser du glyphosate, utiliser un hérisson* !

*Offre valable uniquement lors d’utilisation de hérisson restant en liberté et dont la venue dans le jardin s’est faite de son plein grès. Bien entendu, vous pouvez l’aider à venir cohabiter avec vous grâce à différentes techniques (tas de feuilles, herbes, petits tas de bois…). Nous vous rappelons que la détention de hérisson est formellement interdite par la loi et que l’animal est protégé.

En début de saison, le hérisson est assez chétif. Il vient de passer l’hiver à hiverner. Au début de l’automne en revanche, vous le verrez avec un peu plus de brioche parce que ouais, dormir sa creuse !

Le hérisson dans votre jardin

Comme nous venons de le voir, le hérisson est protégé et sa possession est interdite par la loi. De ce fait, vous ne pourrez pas l’acheter en animalerie, et si vous en trouvez un blessé, vous ne devriez pas le garder. Néanmoins, n’hésitez pas à lui venir en aide, en l’emmenant par exemple dans des centres d’accueil !

Voici quelques petites astuces pour amener le hérisson à élire domicile dans votre jardin afin de lui assurer un endroit calme et sécurisé, et vous permettre de vous débarrasser des vilaines bébêtes qui goûtent votre potager.

  • Aménagez lui des cachettes : la journée le hérisson se cache. Avoir des tas de feuilles ou de branchages l’aideront donc.
  • Facilitez lui l’accès : le hérisson n’aime pas trop rester sur place. Il bouge beaucoup, et des espaces sous les clôtures lui faciliteront la tâche.
  • Un espace tranquille : la tranquillité est maitre mot pour monsieur Sonic.Il faut donc limiter le débroussaillage et faire attention lorsque vous le faite. De plus, si vous décidez de bruler un tas de bois ou de feuilles, vérifiez bien avant que votre colocataire ne s’y trouve pas !
  • Évitez les pesticides, vous n’en aurez plus besoin : si un hérisson habite dans votre jardin, les limaces et les escargots ne seront plus un problème pour vous. Évitez donc les pesticides et poisons du genre, car les insectes infectés par ces produits empoisonneraient votre ami pour qui vous avez fait tant d’efforts pour qu’il reste. Et déjà qu’il vous rend service, vous pouvez bien lui assurer de la nourriture saine, non?!
  • L’aider pour l’hiver : lorsque les jours froids repointeront le bout de leur nez, n’hésitez pas à donner à manger à votre compère. Des aliments pour chat ou chien feront très bien l’affaire, car bien gras et calorique pour les réserves hivernales. Un peu d’eau n’est pas de refus non plus. En revanche, ne lui donner surtout pas de lait, cela le tuerait !
herisson feuilles
« Il a l’air sympa ce petit tas de feuilles là »

Savoir si vous avez un nouveau coloc’

Maintenant que vous savez comment bien accueillir cet animal, il ne reste plus qu’à savoir comment faire pour savoir s’il est bien ici.

Vous le saurez en observant bien et en essayant de trouver des traces de ce dernier. Ses selles, par exemple, sont assez typiques et reconnaissables. Elles sont noires brillantes, cylindriques et mesurent 10 mm de diamètre et environ 4 cm de long.

Vous pourrez peut-être voir les traces de ses poupouttes dans la terre. Elles ressemblent à des traces de mains à 5 doigts et mesurent de 2,5 à 3 cm de large.

Où trouver le hérisson

Un peu partout sur la planète ! Mais comme ici on parle surtout du hérisson qui cohabite avec nous, parlons de son environnement dans notre région du monde.

Généralement, il vit dans les bois de feuillus, les broussailles et haies, les parcs, les prairies humides et bien entendu, nos jardins. On peut le trouver jusqu’à 2 000 mètres en montagne. Il est cependant rare de le voir dans des champs de céréales, des marais ou des forêts de résineux.

Le hérisson possède un territoire, qui couvre une zone allant de 15 à 40 ha. Ce qui est pas mal pour cette petite bête !

La coupe en brosse du hérisson

Bon, c’est la chose la plus évidente quand on voit l’animal, mais je ne pouvais pas ne pas en parler. Le hérisson a des pics !

Oui, mais non en fait, parce qu’il s’agit de poils. Les choses pointues qui servent parfois de cure-dent à votre chien sont des poils, comme ceux que vous avez sur les bras. Bon, ils sont un peu différents, mais ils sont faits de la même matière : la kératine (on en a déjà parlé pour le pangolin).
Les poils du hérisson sont agglomérés et plus durs que les nôtres. De plus, le hérisson peut les hérisser pour se défendre, et leur faire prendre un angle qui accentue l’effet de piquant.

Il en possède entre 5000 et 7000, et les poils ont une durée de vie d’environ 18 mois. Ensuite, ils tombent et repoussent pour 18 mois. Le hérisson ne connaît donc pas de période de mue.

herisson pics
Le hérisson peut se mettre en boule afin d’entièrement se protéger. Les poils se redressent encore plus, rendant sa prise délicate et piquante !

Pour la petite info, il existe des « hérissons » sans piquants. C’est le cas par exemple du gymnures.

Petites infos sur le hérisson

Maintenant que nous avons dressé un petit portrait du hérisson, passons à une petite série d’anecdotes pour savoir des choses inconnues du grand public !

Le hérisson, ce vieux nuisible

Dans les années 1960 – 1970, le hérisson était considérait comme un nuisible. L’État donnait même une prime à ceux qui le tuait.

Aujourd’hui le hérisson n’a plus rien à craindre, mais d’autres espèces subissent encore cette connerie. Genre, le renard…

Intolérance au lactose

Vous connaissez peut-être quelqu’un dans votre entourage qui digère mal le lactose. Mais à part lui donner des gaz ou une bonne diarrhée, cela n’a pas de répercussion trop grave sur sa santé.

Le hérisson peut mourir s’il consomme du lait. C’est un peu plus dérangeant que de péter non?! Et pourtant, le hérisson adore les produits laitiers. Laissez-lui du fromage, et il se jettera dessus.

Donc si vous trouvez un hérisson, ou que l’un d’eux à poser ses valises chez vous, évitez de lui donner du lait, du fromage et tout autres dérivés de produits à base de lait !

Quand tu sais que si tu succombes aux tentations, tu meurs !

Une vie incomplète

En théorie, le hérisson a une espérance de vie d’environ 10 ans. Mais la triste réalité, et qu’en moyenne, elle est de 3 ans.

Dès la naissance, le taux de mortalité est assez élevé. 20% des jeunes meurent à la naissance, et 60 à 70% la première année de leur vie. Mais pourquoi si peu de survivants?!

Les intoxications chimiques et les morts sur la route sont les deux principales raisons de la mortalité des petite boules de pics. Pesticides et empoisonnement aux granulées anti-limaces ont raison de l’animal. Et malgré leurs poils durs, ils ne peuvent rien face aux roues des voitures…

Pourquoi se trouvent-ils sur les routes demanderez-vous. Eh bien parce que le hérisson couvre un grand territoire, comme nous l’avons vu précédemment, et que malheureusement il ne court pas aussi vite que Sonic. Il se déplace à une vitesse de 3 mètres par minute, et même s’il peut sprinter sur 30 mètres, ce n’est pas plus rapide que les 80km/h des cages en métal.

À ces deux raisons principales viennent s’ajouter des cas de parasitismes, de mort par épuisement et de prédation. Enfin, il existe d’autres cas, comme par exemple les blessures causées par le débroussaillage, les brûlés qui se trouvaient dans des tas de feuilles ou les blessures causées par les animaux de compagnies.

Alors maintenant que vous savez tout ça, faites attention !

Hérisson et discrétion, deux choses pas trop compatibles

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le hérisson est assez bruyant.

Il grogne, il souffle et il pousse des cris de cochons s’il se sent menacé. De plus, il gratte nerveusement le sol, pouvant envoyer la terre à plusieurs mètres. Lorsqu’il fouille dans les feuilles, il renifle bruyamment et lorsque la saison des amours arrive… Il est capable de vous réveiller.

Donc soyez prévenus que votre coloc’ foutra parfois un peu le bordel dans votre jardin. Mais rappelez-vous qu’il ne vous dit jamais rien quand vous faites du bruit toute la journée alors qu’il dort !


Le mot de la fin

Voilà, cet article sur ce petit animal qu’est le hérisson se termine. J’espère qu’il vous aura intéressé et que vous aurez aimé apprendre à connaître cette boule de piquant qui renferme une boule toute mignonne !

Peut-être que la prochaine fois que vous déciderez de traiter votre jardin vous réfléchirez avant d’utiliser des produits chimiques, et qu’à la place vous choisirez la solution écologique : le hérisson !

Papouilles et bambou les rouroutiens !

P.S : Je tiens à remercier Naturfilms, un jeune photographe de 15 ans qui a accepté de me laisser utiliser sa photo de hérisson comme couverture de cet article. Je vous invite à aller faire un tour sur sa page Instagram, car ses photos animalières sont vraiment sympa !


Si jamais vous n’aviez pas la référence à la phrase d’ouverture de l’article !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu