Le pangolin, l’animal le plus braconné au monde

Souvent inconnu du grand public, le pangolin connaît quand même une funeste célébrité. En effet, il est tristement connu pour être l’animal le plus braconné au monde.

Bien qu’il soit de plus en plus présent sur les réseaux, l’animal reste absent de l’esprit collectif. C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui de parler de cet animal à l’allure extraterrestre.

Sujet peu joyeux, mais sujet important ! Venez apprendre à connaître cette boule d’écaille et sensibilisez-vous !

Bonne lecture !

Présentation du pangolin

Peuplant les forêts et savanes des régions tropicales et équatoriales d’Afrique et d’Asie du Sud-Est, le pangolin (ou manidé) est un mammifère insectivore dont le corps est recouvert d’écailles.

Son corps est allongé, mesurant entre 30 et 80 cm de long. À cela s’ajoute une queue, qui est parfois plus grande que le corps. Le pangolin géant, par exemple, peut mesurer 1m50 et peser jusqu’à 35 kilos. Belle bête quoi !

L’animal est recouvert d’écailles qui s’imbriquent entre elles. Des poils peuvent pousser entre ces dernières. Les écailles recouvrent quasiment l’intégralité du corps du pangolin. Seul le museau, le ventre et l’intérieur des pattes n’en possèdent pas.

Le pangolin possède des pattes courtes se terminant par des doigts griffus.

Pangolin

Petite photo de profil de l’animal !

Alimentation

Comme je vous le disais plus tôt, le pangolin est insectivore. Il est d’ailleurs myrmécophage, tout comme le tatou par exemple. C’est-à-dire, qu’il mange principalement des fourmis. Mais le pangolin s’octroie parfois quelques plaisirs, en mangeant des termites ou des petits invertébrés.

C’est une sacrée lanque que voilà

C’est grâce à sa langue qu’il arrive à se nourrir de ces insectes. Atteignant jusqu’à 30 cm, la langue du pangolin est visqueuse et les insectes y restent collés. Cette grande taille et cet attribut collant permet au pangolin de fouiller les conduits des fourmilières, termitières, etc…

Particularité du pangolin

Tout comme l’Homme, le pangolin est plantigrade. Bien que l’animal, lorsqu’il est à l’arrêt, se repose sur ses quatre pattes, il n’en utilise que deux pour se déplacer. Il pratique donc la bipédie comme principal mode de locomotion. Il s’agit là d’une pratique rare au sein des mammifères.

« J’suis un T-Rex keskia?! »

Autre petite particularité, le pangolin est l’un des rares animaux à ne pas survivre lorsqu’il vit en captivité. Le seul moyen de faire perdurer l’espèce et donc de la protéger directement dans la nature.

Menaces

Aujourd’hui, le pangolin est l’animal le plus braconné au monde. Bien plus que les éléphants et rhinocéros, dont le braconnage est plus médiatisé. Néanmoins, la population mondiale de pangolin est incertaine car leur estimation est difficile.

Il est tout de même important de souligner que sans le braconnage, l’espèce ne connaîtrait pas un tel déclin. Nous pouvons même penser que sans le braconnage, l’espèce ne serait même pas menacée…

Cependant, le pangolin de Malaisie et d’Indonésie fait face à un autre problème. La perte de leur habitat. En effet, ces deux pays sont les plus gros producteurs d’huile de palme… Donc pensez-y quand vous vous remplirez votre caddie de pleins de produits bourrés de cette saloperie. Surtout que c’est loin d’être la seule espèce à en pâtir…

Une hausse de 150 % du braconnage en 40 ans

Entre 1970 et 2014, la chasse au pangolin a augmenté de 150 %. Entre 41 000 et 2,7 millions de pangolins sont chassés et tués chaque année. À ce rythme là, l’espèce aura complétement disparue d’ici quelques années…

Contrairement aux autres mammifères braconnés d’Afrique, le pangolin n’est pas chassé comme trophée, mais pour sa viande et ses écailles. D’ailleurs, la part grandissante du braconnage de pangolins africain et dût au déclin de la population de pangolin asiatique.

Et lorsque l’on sait que la viande de pangolin est considérée comme un met de luxe en Chine, se vendant à prix coûtant ( 1 750€ LE pangolin), il n’est pas étonnant que son exploitation soit si grande.

Viande de pangolin

L’argent, seconde raison de la cruauté de l’Homme… La première étant la connerie…

Les raisons de ce génocide ?

Comme vous l’avez vu à l’instant, la viande de pangolin est une des raisons de sa chasse. Ses écailles et sa peau en son une autre.

Les écailles de pangolin sont utilisées en Chine pour des soi-disant vertus thérapeutique.

Une fois réduit en poudre, les écailles permettrait d’améliorer la virilité (encore un manque à combler, comme pour les pandas roux), renforcer le muscle cardiaque, ou encore guérir le cancer… Les écailles qui sont faites de kératine, tout comme vos ongle en sommes. Alors pourquoi ne pas vous les arracher vous même pour faire vos médicaments de pacotilles?!

Que fait-on pour aider le pangolin ?

Aujourd’hui, le pangolin est inscrit à l’annexe I de la Cites, qui interdit le commerce international des espèces menacées. Il s’agit du plus haut niveau de protection qui existe.

Les douanes aux frontières des pays connaissant le plus de cas de trafic de pangolins ont étés renforcées. En 2017, 12 tonnes d’écailles ont étés saisies. C’est la saisie la plus importante jamais réalisée.

Bien que peu connu et peu médiatisé, le pangolin souffre réellement aujourd’hui. Le braconnage intensif a mis en péril toute l’espèce et les changements de son habitat rendent sa survie de plus en plus difficile.

Même si de plus en plus de mesures sont prises dans l’optique de réduire ce braconnage et d’aider l’animal, la menace ne diminue pas. Et elle ne diminuera pas tant que la demande ne diminuera pas. Tant que des gens voudront manger de la viande de pangolin, ou réussir à bander grâce aux vertus inexistantes de ses écailles, il sera menacé.

Aujourd’hui, le pangolin est l’illustration parfaite que le braconnage n’émane pas que de quelques esprits tordus aimant faire souffrir les animaux. Le braconnage existe car il répond à une demande de l’être humain. Et tant que les mentalités ne changeront pas, le monde ne changera pas. Ainsi, les actes personnels de chacun peuvent aboutir au bien-être de tous. Même si l’on a du mal à s’en rendre compte.

Papouilles et bambou,
Sauvons les animaux.

 

P.s : Voici deux petites vidéos sur les pangolins. Bon visionnage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.