La panthère nébuleuse, ce gros chat aux dents de sabre

Cette semaine, c’est la rentrée. Pour vous remonter le moral, je voulais vous présenter un petit animal tout mignon ! Eh ouais, je suis comme ça moi.

Mais lundi, j’ai vu un article passer sur Facebook. Et je ne pouvais pas ne pas en parler. Alors vous m’excuserez, mais je ne vais pas trop vous remonter le moral ici. Parce que l’Homme est vil. Parce que l’Homme, plutôt que de protéger le monde dans lequel il vit, préfère le détruire par appât du gain. En sachant pertinemment que lorsqu’il n’y aura plus rien, l’argent ne lui servira plus.

Alors, je vous présente aujourd’hui la panthère nébuleuse. C’est un gros chat, donc beaucoup trouveront ça mignon. Mais un chat en sursis, qui risque de bientôt être rayé de la surface du globe. Comme beaucoup d’autres de ses confrères animaux.

Petit portrait de la panthère nébuleuse

Tout d’abord, parlons de son nom. Pourquoi panthère nébuleuse? S’agit-il d’une panthère des étoiles?

Eh bien, comme vous vous en doutez, non. Ce n’est pas une panthère stellaire. L’origine de son nom provient de la forme de ses tâches qui sont larges et irrégulières. Ses tâches lui permettent de se camoufler dans la jungle, comme vous pouvez vous en douter.

Ses tâches sont un peu floues, et font donc penser à des nuages. En anglais, son nom est Clouded Leopard, qui se traduit donc par léopard nébuleux. Tout pour rappeler le ciel donc. Et si je vous parlais des étoiles, je faisais bien évidemment référence aux nébuleuses. Mais nous ne sommes pas là pour parler astronomie, bien que ce soit également un sujet passionnant.

Nébuleuse

Avouez que c’est beau ! Peut-être ma prochaine destination de voyage…

Particularité de la panthère nébuleuse

Une panthère qui n’en est pas vraiment une

Bien qu’elle porte le nom de panthère, la panthère nébuleuse n’est pas étroitement apparentée à la panthère.

En effet, la panthère nébuleuse possède son propre gène (Neofelis), qui la sépare des autres grands félins (Panthera). Depuis 2006, l’espèce nébuleuse est divisée en deux branches :

  • Neofelis nebulosa : qui se trouve sur le continent asiatique.
  • Neofelis diardi : appelée panthère nébuleuse de Bornéo, qui n’occupe que les îles de Sumatra et Bornéo.

Récemment, il a été découvert qu’une autre sous-espèce évoluait à Taîwan, la Neofelis nebulosa brachyura, mais son manque de manifestations depuis 1997 font penser qu’elle est aujourd’hui éteinte.

Aspect physique de la bête

La panthère nébuleuse est le plus petit des gros félins. C’est un gros chat qui mesure en moyenne 61 à 106 cm de long (un sacré matou c’est vrai). Son garrot varie entre 50 et 60 cm et son poids de 16 à 23 kg (ce qui change du tigre, qui peut aller de 60 à 300 kilos…).

La panthère nébuleuse possède une grande queue, qui mesure entre 79 et 90 cm. Cette queue est noire et mesure donc la moitié de la taille de l’animal. Et nous verrons un peu plus tard, l’utilité de ce long attribut.

Il existe un léger dimorphisme sexuel chez les panthères nébuleuses (une différence physique entre les mâles et les femelles). En effet, les femelles sont légèrement plus petites que les mâles. C’est tout. Rien de bien marqué donc.

La panthère nébuleuse est extrêmement bien adaptée à la vie en forêt. Elle possède des pattes robustes et larges, ce qui en fait une excellente grimpeuse. Ses pattes postérieures sont plus longues que les pattes antérieures. Les jointures de ses chevilles sont très souples et ses coussinets sont durs.

Petite particularité de l’animal, contrairement aux autres grands félins, la panthère nébuleuse possède un os dans la gorge, ce qui l’empêche de rugir.

panthère nébuleuse

« miaou »

Une dentition caractéristique

La panthère nébuleuse possède, par rapport à sa taille, les plus grandes canines de tous les félins. En effet, elles peuvent atteindre 3,8 à 4,5 cm de long. Ce qui est assez grand dans une petite gueule comme ça.

panthère nébuleuse dents

C’est ce qui s’appelle « avoir les crocs » !

Ces longues dents lui valent le surnom de « tigre aux dents de sabre des temps modernes ». Une explication à ses longues canines, serait pour faciliter la chasse lorsque l’animal se trouve dans les arbres. En effet, ses poupouttes étant utilisées pour ne pas tomber, il faut bien compenser pour pouvoir attraper la proie.

Le « tigre des arbres »

La panthère nébuleuse possède une particularité incroyable : c’est un vrai petit singe.

C’est un félin arboricole (qui vit dans les arbres). Bien qu’elle se déplace beaucoup au sol, et qu’elle ne vit pas exclusivement dans les arbres, elle y passe une grande partie de son temps. Elle s’y réfugie également pour échapper à deux de ses plus grands prédateurs : le tigre et le léopard. Et elle s’y déplace avec une aisance rare.

La panthère nébuleuse est capable de se suspendre à une branche, de se déplacer à l’envers sur cette branche, de descendre un tronc d’arbre la tête la première tel un écureuil (peu de félins en sont capables) et, si besoin en est, elle peut se suspendre en restant accrochée à une seule patte arrière.

Tout cela est rendu possible grâce aux caractéristiques que j’évoquais plus tôt. À savoir la souplesse des chevilles et la grande queue qui fait office de balancier. Nous sommes donc en présence d’un gros chat encore plus acrobate que les autres !

panthère nébuleuse arbre

« Tellement facile. Je vois pas pourquoi les cousins y arrivent pas ! »

La panthère nébuleuse menacée

La déforestation qui fait rage à travers le monde engendre une menace importe sur la panthère nébuleuse. Mais bien qu’elle soit extrêmement discrète et rare, la panthère nébuleuse est également victime d’une autre menace : le braconnage.

La déforestation

Je me demande si j’ai même besoin de développer ce point. La consommation et l’urbanisation actuelle engendrent une déforestation des territoires. Territoires habités par pleins de petits animaux qui n’ont rien demandés. Qui subissent la conséquence de nos actes et de nos modes de consommations déraisonné.

De plus, cette perte d’habitat engendre des tensions avec les éleveurs, qui voient de plus en plus d’attaques de leur bétail par les panthères nébuleuses. Le WWF et leurs partenaires ont mis en place un fond d’indemnisation pour les fermiers locaux afin de faire face à ses situations.

Le braconnage de la panthère nébuleuse

Il en est de même ici. Encore la connerie humaine qui conduit à la disparition d’une espèce.

Même si l’animal arrive à rester discret, la panthère nébuleuse subit fortement le braconnage. C’est le 3e félin le plus vendu sur le marché du Myanmar.

Alors, bien entendu, la peau de l’animal est particulièrement en vogue. Car posséder une peau de panthère nébuleuse est symbole de statut social qui force le respect. Mais ceci n’est pas nouveau, car déjà à l’époque des aborigènes, ceux qui parvenaient à tuer l’animal étaient considérés comme des héros. Les peaux s’échangeaient entre 2 000 et 3 000$ sur les marchés de Bangkok en 1979.

panthère nébuleuse braconnage

À cela s’ajoute la bien connu médecine. Les dents et les os de l’animal sont utilisés en médecine, notamment en substitut à ceux des tigres. Les autres parties du corps sont également vendues librement.

Dans les années 1990, les restaurants thaïlandais et chinois qui avaient une clientèle de riches asiatiques, proposaient de la panthère nébuleuse au menu…

Une espèce difficile à conserver

La panthère nébuleuse est tellement discrète dans la nature, qu’aujourd’hui nous ne savons pas grand chose d’elle à l’état sauvage. Quasiment toutes les observations ont été faites sur des individus en captivité. Mais même là, ça n’a pas été chose évidente.

En effet, la panthère nébuleuse est un animal extrêmement compliqué à élever. Les individus sont souvent agressifs l’un envers l’autre, et la femelle est souvent tuée au moment de l’accouplement.

Aujourd’hui, des techniques ont étés mise au point, et on s’est notamment aperçus que si l’Homme élevait l’animal depuis leur plus jeune âge, la captivité était possible. Malheureusement, nous ne savons pas trop ce que cela donnera lors d’une réinsertion, et la discrétion de l’animal n’aide et n’aidera pas à le savoir.

 

Comme beaucoup d’autres espèces, la panthère nébuleuse est aujourd’hui placée en Annexe I de la CITES. Elle est également inscrite sur la liste rouge des espèces menacées de l’IUCN.

Elle est également protégée par des législations nationales dans quasiment tous les pays où elle vit. Mais cela ne suffit pas forcément. Comme nous le prouve cette espèce, ou d’autres (le pangolin par exemple), l’Homme ne respecte pas ces directives, et notamment les braconniers. Malgré tout ce qui est mis en place, le braconnage continue. Et les moyens de le stopper s’avèrent assez inefficaces.

Nous pouvons donc nous demander s’il ne faudrait pas prendre des mesures plus radicales, comme par exemple l’autorisation des gardes forestiers de tuer les braconniers? Chose qui a déjà été mise en place dans une réserve naturelle d’Inde pour préserver les rhinocéros. Est-ce un système à étendre pour protéger toutes les espèces menacées?

Des efforts importants sont également mis en place pour préserver la panthère nébuleuse. Notamment dans son élevage et ainsi entretenir la bonne santé des individus en captivité. Mais comme nous l’avons vu précédemment, et malgré les progrès connus, cet élevage reste difficile.

Nous arrivons donc au point ou un jour, certaines espèces chanceuses seront encore en vie… En captivité. Et quand je dis chanceuses, je ne dis pas que c’est bien qu’elles soient en captivité, juste qu’elles seront les dernières représentantes de leur espèce. Il arrivera un jour où la vie sauvage désignera des animaux derrière une baie vitrée. Et ça, c’est franchement triste.

 

P.s : Voici une petite vidéo sur la panthère nébuleuse. Bon visionnage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.